0

Avec leurs 1,6 millions de kilomètres parcourus sur les routes de Californie, aucune Google Car n’avait jusqu’à présent écopé de la moindre contravention.  C’était sans compter sur le zèle d’un policier la semaine dernières qui a arrêté le véhicule autonome… pour excès le lenteur.

Car oui, tout comme les excès de vitesse, les véhicules roulant trop lentement peuvent être sanctionnés. C’est ce qu’il s’est passé dans le cas de cette Google Car, qui circulait sous la barre des 40 km/h, tandis que la limite de vitesse elle, était de 56 km/h (35 mph). Cette lenteur avait eu pour conséquence de créer un bouchon sur la route d’El Camino Real, ce qui a poussé ce policier à arrêter la voiture…

Mais là, surprise: pas de conducteur ! Dans ce cas, comment verbaliser la voiture ? Hé bien il semblerait que l’amende ait été expédiée directement chez Google, qui s’explique en exprimant sa volonté de ne pas faire voir ses véhicules comme « de dangereuses machines qui foncent à toute vitesse sans personne au volant ». Ils ont donc prit le pli de les faire rouler moins vite. Peut-être un paramètre à réajuster ?

Quoi qu’il en soit, la Google Car semble s’être bien comportée lors de son arrestation… ????

Threshold 2: la MAJ la plus importante de Windows 10 est déployée

Article précédant

Xbox One : La prochaine grosse mise à jour prévue en Février 2016

Article suivant

À lire également

Commentaires

Poster une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.